Davantage d'informations 

sur le projet INUNNGUINIQ 

INUNNGUINIQ est un projet de recherche en collaboration avec les jeunes Inuits, les familles et leurs communautés sur les pratiques éducatives informelles, la recherche scientifique menée par la communauté et l'apprentissage à long terme ayant des conséquences importantes pour l'éducation et la persévérance des Inuits.

Le but du projet est de répertorier les contributions éducatives des programmes dirigés par les Inuits et la communauté à la création d'un être humain ou inunnguiniq.

Pour ce faire, nous nous intéressons aux possibilités éducatives des programmes du Nunavut, 1º à Arviat, qui sont gérés par Aqqiumavvik (Arviat Wellness Society), à savoir leur programme pour jeunes chasseurs, l'adaptation au changement climatique et Arviat se met au vert. Nous nous tournons ensuite vers le cinéclub (Arviat Film Society), qui se trouve également dans la communauté d'Arviat. 2º À Pond Inlet, nous présentons les contributions éducatives du programme pour un rôle directeur dans la recherche sur la qualité de l'eau (Expanded Leadership to Study Water Quality Program), fondé par Tim Anaviapik Soucie. 3º À Sanikiluaq, notre collaboration avec l'Arctic Eider Society a permis de mettre l'accent sur le programme éducatif sur la glace de mer de l'Arctique, fruit d'années de surveillance communautaire de la glace et de l'eau, et sur sa contribution au bien-être des eiders de l'Arctique.

Young%252520Hunters%252520_edited_edited

«Ces programmes devraient faire partie de la vie, ils devraient être des options auxquelles chaque enfant Inuk du Nunavut a accès.»

[Shirley Tagalik, 2016]

igloo_edited_edited.png

Illustration of Lifelong Learning by Project Participant

Grâce au dialogue avec les jeunes et les membres de la communauté impliqués dans les programmes, au tournage et à d'autres formes de collaboration au cours des trois dernières années, nous avons développé une compréhension collective de leurs précieuses contributions au bien-être des jeunes et de leurs communautés, ainsi que de leur rôle dans la préparation des jeunes à devenir de futurs leaders et intendants de l'environnement, des chercheurs et des participants au bien commun au sein et au-delà de chaque communauté.

Les programmes sont considérés comme des lieux d'enseignement importants qui enrichissent l'apprentissage scolaire de manière utile et significative au niveau local. Les projets, programmes et programmes d'études remettent en question la vision occidentale de l'apprentissage au long terme et de la persévérance scolaire en proposant une lecture de ces termes à la lumière de l'Inuit Qaujimajatuqangit (IQ), ou de ce que les Inuits ont toujours su être vrai. Les programmes peuvent également être considérés comme essentiels pour surmonter les écarts d'opportunités qui persistent dans l'Inuit Nunangat.

Les programmes sont des outils essentiels pour reconstruire les relations qui ont été rompues--les relations entre les membres de la communauté (enfants, jeunes, adultes et personnes âgées), ainsi que celles entre les communautés, comme en témoignent les histoires de la programmation que nous partageons et qui continuent à se développer (utilisation du Siku à Arviat; développement de programmes pour jeunes chasseurs dans d'autres communautés, etc.)Comme les programmes sont dirigés par des Inuits, ils contribuent de manière importante à la valorisation de la langue et à la renaissance de la culture, et contribuent au bien-être des jeunes et des communautés.

Les programmes engagés dans la surveillance de l'environnement remettent également en question les pratiques actuelles de la recherche communautaire encore trop souvent assumées par les scientifiques des universités et axées sur des questions scientifiques qui préoccupent principalement les scientifiques mais qui ont parfois peu de pertinence au plan local.

Plus important encore, les programmes offrent de précieux exemples du type de formation possible des jeunes Inuits dans le cadre de la surveillance communautaire et, ce faisant, comblent une lacune importante dans la littérature et les pratiques actuelles dans ce domaine. 

Les récits des parcours éducatifs des jeunes qui ont découlé de la participation des jeunes aux programmes au fil du temps montrent à quel point ces possibilités sont importantes pour aider les jeunes à découvrir leurs forces et leurs intérêts, puis à les transformer en nouvelles ambitions futures.

Les programmes leur offrent la possibilité d'assumer de multiples rôles au fil du temps, en tant qu'apprenants et plus tard en tant que mentors. Les programmes apportent un complément à la scolarité et font partie de la richesse des possibilités éducatives profondément ancrées dans la communauté et dans les modes de connaissance des Inuits ou IQ, mêlés en partie à la science occidentale, mais d'une manière qui leur appartient.